AccueilFacebookYouTube

Daniel Odier

MESSAGE

Depuis quelques temps une profusion d'enseignants qui se réclament de mon enseignement se mettent à transmettre le yoga du toucher, Tandava, le yoga des émotions, les visualisations de Matsyendranath et la voie Spanda sans les avoir maîtrisés ou approfondis. C'est la tendance contemporaine du business spirituel. La plupart ne sont pas mes élèves ou n'ont assisté qu'à un week-end ou deux. Ce sont des imposteurs qui souillent la voie. Et puis il y a heureusement ceux qui respectent la tradition et qui sont dans la pratique depuis de longues années. Ceux-là n'ont pas la prétention d'enseigner. Ils savent qu'il faut maîtriser tous les éléments de la voie, la philosophie, les pratiques. Tandava ne s'improvise pas plus que le Tai chi. Dix bonnes années de pratique quand on est doué. Ensuite, la connaissance est scellée par une expérience mystique. Ce n'est qu'à ce moment-là que la permission d'enseigner peut-être donnée.

suite....

MESSAGE

Mes vrais élèves le savent. Ils n'auraient même pas l'idée de demander. A eux seuls, j'ai donné la permission de pratiquer Tandava dans le cadre de la sangha sans se poser en enseignant. Ils pratiquent ensemble pour la beauté de la danse mystique. N'oubliez jamais le mot « mystique », ce n'est pas une danse de hippies comme j'ai pu le lire sur un site mais la pratique fondamentale physique de notre yoga dont la tradition remonte à quelques millénaires. La pratique s'installe lorsque le pratiquant cesse de « faire » et qu'il offre son corps à la danse. Bienheureux celui qui est dansé ! Je rends hommage à ceux qui respectent la voie. J'ai pratiqué 25 ans les enseignements de Lalita Devi avant de les transmettre, alors courage et patience mes amis !

Daniel

NOUVEAU LIVRE

LA FOLLE SAGESSE DE LA YOGINI - INTENSITE ET SAGESSE DU DESIR

http://www.danielodier.com/french/images/12.png

Broché 2020